Chargement

Veuillez patienter...

Poursuivre mes achats Voir mon panier
Poursuivre mes achats
Voir mon panier
#inde

Voyage au coeur de l'Inde

Berceau des plus glorieux Maharadjas, le Rajasthan et plus particulièrement Jodhpur, sont des lieux de prédilection pour la reproduction de meubles à caractère Rajpute. La reconstruction de l'Inde et son cortège de démolition laissant place à de grands ensembles immobilier, à créer un gisement fantastique de matériaux, boiseries, vielles portes, poutres sculptés, frises ajourées, structures monumentales, usés et patinés par le temps. Ces matériaux voués à la destruction, ont fourni une matière première noble à de multiples ateliers qui se sont empressés de les réutiliser et de les détourner de leur objet initial. Tout en préservant l'héritage, les artisans proposent un mobilier mariant façades et structures en teck anciens avec du bois de manguier. Témoin d'un passé chargé d'histoire, ils resteront la mémoire matérielle d'un savoir-faire et d'une culture flamboyante.

En plein centre du Rajasthan, en bordure du désert du Tar, frontière naturelle avec le Pakistan voisin, Jodhpur est un gros bourg campagnard. Des ateliers spécialisés voués à l’origine à la conception de meubles anciens et à la rénovation ou le recyclage de boiseries et portes antiques, se sont transformés en fabricants de meubles contemporain, profitant de l'abondance du bois de palissandre ou de l'acacia. Tout en conservant des techniques rudimentaires du travail du bois, les ateliers de menuiserie du Rajasthan réalisent de véritables prouesses et créent des meubles en bois massif de qualité et au design classique, parfois colonial,  mais aussi contemporain. 

Jodhpur, la ville bleue, abrite aussi en son sein une corporation de forgerons et de ferronniers d’art. Avec le développement de l'industrie du meuble, dans la périphérie de Jodhpur, une activité artisanale est née, combinant le savoir-faire du bois et celui du fer. Bois de récupération, recyclage de métaux, détournement d'objets ou d'accessoires, bois brut, se sont conjugués pour réaliser des meubles d'un style nouveau, "Récup", "Factory", délibérément rustique mais dans l'air du temps. Ce mobilier revisité, sera le témoignage dans nos intérieurs d'un passé qui veut survivre. Robustesse du fer à l’âge industriel, travail fait main, ils sont de vrais mobiliers d'ateliers détournés, pour un intérieur moderne, industriel et branché.

A Jaipur (Rajasthan, Inde), la ville rose, superbe cité, émanation du riche passé de l'Inde des Maharadjas, avec son palace, son fort Amber, son palais des vents, abritent toujours dans ses ruelles encombrées les marchands de tissus, dont les échoppes, n'ont pas variés depuis la nuit des temps. Jaipur est, entre autres, la ville de la teinture et de la broderie, elle compte des milliers d'ateliers de sérigraphie, encore faite à la main, ou imprimée au tampon (bloc de bois sculptés à la main, ou façonnés en laiton). Fort de leur proximité avec les villages situés dans les dunes du désert de Tar, les marchands y font broder à la main, les pièces de tissus, brocards et autres tapisseries. Les tapissiers sont à l'œuvre sur des fauteuils, sofas, chaises, banquettes,  et bénéficient de la richesse des productions textiles « patchwork » ou plus contemporaine usant de la couleur naturelle des lins et autres chanvres, conjugués à l'infini par des artisans ingénieux.